Dernières Rencontres

La Fondation Chantal Colle offre cinquante millions de francs guinéens pour soutenir les actions de développement en Guinée
25/6/2013

La Fondation Chantal Colle vient de remettre un chèque de cinquante millions de francs guinéens au ministère de la santé et de l’hygiène publique. Un geste qui vise à accompagner le gouvernement dans son programme de lutte pour la création d’un environnement sain « Conakry ville propre, l’hygiène une affaire de tous ». Cette fondation n’est pas à sa première expérience de soutien des actions de développement socio-économiques.

« Elle combat les mutilations génitales, elle adhère à la planification familiale. La fondation s’est beaucoup investie dans plusieurs projets socio-économiques en Guinée parce qu’elle est convaincue que l’avenir de notre pays, c’est d’abord nos enfants, l’éducation, l’encadrement pour ne citer que ceux-là. Aujourd’hui, si vous nous voyez chez vous, c’est pour vous faire une remise d’un chèque de cinquante millions pour la modeste contribution de la fondation » a précisé la vice-présidente de ladite fondation Madame Sacko Hamid avant de procéder à la remise du chèque au Ministre délégué à la santé et à l’hygiène publique Dr Naman Keïta.

Celui-ci, après avoir reçu ce don, n’a pas manqué de saluer la volonté et l’humanisme avec lesquels les donateurs se sont engagés à ses côtés ou du moins pour les aider à promouvoir l’hygiène publique dans tout le pays : « Au nom du gouvernement et au nom de son excellence Monsieur le Président de la République, nous remercions très sincèrement la Fondation qui nous donne aujourd’hui un chèque de cinquante millions dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle. »

Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS, l’eau tue plus que le sida. Et c’est bien pour limiter les cas de décès dus à l’eau mal saine que la Fondation Chantal Colle s’investi largement. Surtout, les autorités sanitaires guinéennes rapportent qu’en 2012, sept mille trois cent cinquante et une personnes seraient malades dont cent trente et un cas de décès enregistrés dus au choléra, à la dysenterie et à la fièvre typhoïde. Ceci étant, il ne reste qu’à tirer chapeau pour cette fondation qui contribue constamment au développement de la Guinée.

Joseph Kèkoura YARADOUNO

00224 666 33 26 65/628 21 48 74

 
Commentaires (0)

Domaines d'intervention

Participez !
Devenir Membre
Newsletter

Nos partenaires
AfricaToday

chériefmguinee

Femme de Guinée

sgi alo

tamtamguinee


Connaître la Fondation
Découvrir ses actions
Agir ensemble
Revue de presse
Les Vice Présidentes
Evenements
Nos Equipes
Actualités
Coin doc
Faites un don
Actualités de la Fondation
Contact
Accès membres

Sed fruatur sane hoc solacio atque hanc insignem ignominiam, quoniam uni praeter se inusta sit, putet esse leviorem, dum modo, cuius exemplo se consolatur, eius exitum expectet, praesertim cum in Albucio nec Pisonis libidines nec audacia Gabini fuerit ac tamen hac una plaga conciderit, ignominia senatus.




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro