Guinée forestière

LA GUINEE FORESTIERE


Beyla : nombreux sites naturels font de cette préfecture une destination touristique remarquable ; les chutes de Hongbela à 15 km de la ville, celles de Bridoikou, à 42 km, la grotte de Sidikidou à 15 km, les cornes de la montagne Foyé dans Gbessola 86 km et le Pic de Sinko.


Kissidougou porte d’entrée dans la forêt sacrée, après une randonnée à travers les labyrinthes des grottes du mont Yombiro et une escale aux chutes de Yendé ; visitez le musée prefectoral, des masques, des instruments traditionnels, des armes, des ossements d’animaux, des gris – gris y sont exposés.

Macenta : sur le fleuve Diani, à 95 km de la ville - un pont en lianes tressées accrochées aux arbres géants dont la construction reste un mystère – relie les deux berges. Le poste 5 de Sérédou a une altitude de 1200 m offre un microclimat comparable à celui de Dalaba au Fouta Djallon. Des curiosités naturelles comme le mont Yiba peuplé de Chimpanzés, et historiques telles les mines des premiers coups des colons à Koliya, la tombe de héros Zegbéla Togba ainsi que celle du capitain Français Baly et son Lieutenant complètent les atouts touristiques de Macenta.

N’Zérékoré : du nom de la source N’Zali, capitale de la Guinée forestière est célèbre par son musée et son centre artisanal. Découvrez les populations de la forêt sacrée avec ses rites d’initiation, ses masques et ses danses.

Lola : dressé sur ses 1752 km d’altitude, le mont Nimba à 17 km de la ville de Lola, au cœur de la forêt dense, avec ses clairières et ses arbres géants est un véritable jardin botanique et zoologique. Son microclimat, sa faune variée et rare notamment ses chimpanzés géants, ses crapauds vivipares ont fait classé ce site par l’UNESCO comme patrimoine mondial. Aux alentours du mont, le pont naturel sur la rivière Cavalli, l’aquarium naturel de poissons sacrés de Gogota, la grotte blindée de Kéoulenta sont des curiosités à découvrir.

A Bossou, le jardin primatologique de chimpanzés géants, à Guiassou la réserve d’éléphants et à Foumbandou des léopards et des buffles complètent les atouts séduisants de cette préfecture.

Des réformes judicieuses pour un avenir prometteur - Un territoire bien structuré - Une démographie faite de diversité - Une forte ambivalence climatique - L`histoire de la Guinée: L`exception Africaine - Les principales villes Guinéennes - Une virginité touristique a`exploiter - Une culture aux milles couleurs - L`authenticité au service de la beauté - Un islam stable, un christianisme en progression - L`initiative féminine à l`ordre du jour - Une participation internationale de tous les instants -

Informations générales sur la Guinée

Dotée d'immenses potentialités qu'elle tient de la diversité de sa topographie, de son climat et de sa culture, la République de Guinée offre au visiteur l'image d'un véritable " paradis touristique " aux ressources variées, mais insuffisamment exploité. Les côtes guinéennes sont garnies par des sites grandioses que l'on découvre dans des zones montagneuses, forestières et de savane. Dans les régions naturelles du pays, il existe de nombreux endroits et sites historiques parmi lesquels on relève :

Les îles aux plages ensoleillées.

Tout au long de l'océan atlantique se succèdent de belles plages. Mais ce sont dans les îles Kassa et Roome que les plages produisent un attrait presque magnétique avec leurs lits de sable fin et blanc. Elles étaient jadis le repère des flibustiers et pirates des hautes mers. Elles dorment aujourd'hui au calme des eaux atlantiques. On peut y pratiquer les sports nautiques et louer des pirogues pour longer la côte orientale.

Le chien qui fume ou " Bondabon "

A 42 km de Conakry se dresse, comme incrustée sur l'une des crêtes du flanc du mont Kakoulima, une énorme tête de chien qui se profile. Au bas de ce relief, un lac a été aménagé depuis 1956 pour offrir aux visiteurs toutes les commodités, restaurants, abris et jeux divers.

La plage de Bel-Air

C'est incontestablement l'une des plus belles plages de la côte. Située à environ 225 km de Conakry, dans la préfecture de Boffa, elle s'étend sur 7 km, un sable fin blanc argenté dans un environnement agréable. L'air doux de la brise marine et la végétation luxuriante en font un site paradisiaque.

Le voile de la mariée

Il est situé à 13 km de Kindia sur la route de Mamou. C'est un ensemble de deux chutes d'où tombent de fines gouttelettes d'eau d'une hauteur de 80m environ. L'ensemble forme une espèce de voile immaculé d'une beauté exceptionnelle d'où son nom " voile de la mariée ". La station climatique de Dalaba

C'est un lieu touristique de première importance depuis la période coloniale. Dalaba est situé dans les hauteurs foutaniennes, au milieu d'une végétation abondante. C'est une ville coquette à l'air pur et agréable, avec une température moyenne de 10°c. L'ancien " Etat couval ", construit par les autorités coloniales comme centre de repos et loisirs pour les administrateurs et hommes d'affaires de l'ancienne A.O.F, n'a rien perdu de ses atouts d'hier.

Les chutes de Kinkon

Kinkon est une autre oeuvre de la nature avec arc-en-ciel et gorges profondes. Elles sont situées à 7 km de Pita, en plein centre du Fouta Djallon, sur le fleuve Konkouré. On peut aussi se rendre au barrage et à la centrale hydroélectrique qui alimente le Fouta central.

La Dame de Mali

Elle est à 1500 m d'altitude sur le Mont Loura. Il s'agit d'une femme d'une beauté remarquable qui défie le temps depuis des siècles, taillée dans le roc par l'érosion éolienne et visible dans toute son anatomie. D'après la légende, la " Dame du Mali " serait une femme infidèle qui aurait trompé son mari et que Dieu aurait punie en la transformant en statue.

La source du Niger

Située à 562 km de Conakry dans la préfecture de Faranah. Comme son nom l'indique, c'est là que le fleuve Niger a pris sa source. C'est un bel endroit qui offre beaucoup d'agréments parmi lesquels les mystères des bois sacrés qui entourent la source que la tradition populaire garde jalousement secrète.

Les fêtes des mares à Baro

C'est à 590 km de Conakry, dans le village de Baro qui se trouve dans la préfecture de Kouroussa, que se tiennent chaque année à la veille des premières pluies (mai/juin) de grandioses manifestations traditionnelles appelées " Fêtes des Mares ". Près de la mare s'élève une forêt sacrée où habite Bolé Fadima, divinité de la maternité et de la fécondité ; les femmes qui veulent avoir des enfants viennent lui faire des offrandes et danser dans la forêt sacrée, la fameuse danse dite Koubada don. Les cérémonies s'accompagnent de danses folkloriques et de pêche dans les lacs.

Le pont de lianes de Macenta.

Situé sur le fleuve Diani, à 95 km du centre ville de Macenta dans la région forestière et à 917 km de la capitale, une œuvre originale des hommes du terroir relie les deux berges. Un pont de lianes tressées avec intelligence, dextérité et accrochées aux arbres géants bordent élégamment les berges du fleuve.


Le Mont NIMBA

A l'extrême sud du territoire, en Guinée Forestière, se trouve l'un des plus hauts sommets de l'Ouest africain. Le Mont Nimba (1752 mètre d'altitude) abrite une faune variée et rare, notamment des chimpanzés très évolués vivant en famille et une espèce de grenouilles vivipares unique au monde.
 


Basse-Guinée

LA BASSE GUINEE


C’est la région de prédilection pour le tourisme balnéaire. Avec ses immenses plages de sable fin qui s’étalent sur des kilomètres, et non loin des côtes, on trouve de belles îles verdoyantes.

Les îles de Loos : à 7 km au large de Conakry, les plages de Sorro dans l’île de Kassa et la plage du Gouverneur dans l’île de Room, dévoilant un cadre idéal pour le repos, mais aussi pour la pratiqu

Haute-Guinée

LA HAUTE GUINEE


La source du Niger : c’est à Koli Koro, dans la préfecture de Faranah, à 562 km de Conakry, que le fleuve Niger prend sa source. la tradition populaire garde jalousement les mystères des bois sacrés qui entourent la source. Visitez aussi le parc de Sankaran, l’une des rares forêts vierges de la région.

Moyenne-Guinée

LA MOYENNE GUINEE


La beauté exceptionnelle de ses paysages et la douceur de son climat ont consacré le Fouta Djallon dans la littérature comme la suisse africaine, avec ses plateaux d’altitudes variées, ses plaines et dépressions intérieures, ses vallées encaissées.

Guinée forestière

LA GUINEE FORESTIERE


Beyla : nombreux sites naturels font de cette préfecture une destination touristique remarquable ; les chutes de Hongbela à 15 km de la ville, celles de Bridoikou, à 42 km, la grotte de Sidikidou à 15 km, les cornes de la montagne Foyé dans Gbessola 86 km et le Pic de Sinko.

Domaines d'intervention

Participez !
Devenir Membre
Newsletter

Nos partenaires
AfricaToday

chériefmguinee

Femme de Guinée

sgi alo

tamtamguinee


Connaître la Fondation
Découvrir ses actions
Agir ensemble
Revue de presse
Les Vice Présidentes
Evenements
Nos Equipes
Actualités
Coin doc
Faites un don
Actualités de la Fondation
Contact
Accès membres

Sed fruatur sane hoc solacio atque hanc insignem ignominiam, quoniam uni praeter se inusta sit, putet esse leviorem, dum modo, cuius exemplo se consolatur, eius exitum expectet, praesertim cum in Albucio nec Pisonis libidines nec audacia Gabini fuerit ac tamen hac una plaga conciderit, ignominia senatus.




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro